Histoire du village

Jusqu’en 1789, la forêt de Gourdouze (sur laquelle se trouve aujourd’hui le Mas de la Barque) appartenait au prieuré du même nom. A la révolution, elle devint la propriété de l’État jusqu’en 1853, date à laquelle un notable de Génolhac s’en porta acquéreur.

En 1865, la construction de deux bâtiments fut entreprise : la maison d’habitation (aujourd’hui le Gîte de séjour de 24 places) et une écurie de 27 mètres de longs (devenue un restaurant).

La forêt a été rachetée par l’État en 1880 suite aux lois sur les grandes crues et leur impact et qui la confia à l’administration des eaux et forêts (aujourd’hui ONF).

Quelques dates

En 1965, création de la station de ski alpin au Mas de la Barque.

Le 2 septembre 1970, création du Parc National des Cévennes. Après le déclin de l’activité Ski Alpin, dû à la baisse de l’enneigement et à la faible rentabilité de la station, en 2000, il est programmé une reconversion en station de pleine nature. Les activités hivernales seront recentrées autour du ski de fond, avec une réflexion sur un nouveau tracé des pistes, les randonnées en raquettes et les chiens de traîneau. Un ambitieux programme de réhabilitation du site est en cours de réalisation, avec l’accord du Parc National des Cévennes et de l’ONF.

En 2001, début des travaux de réaménagement du site.

En 2003, construction de la maison du Mas (centre d’accueil et d’information) et du village de gîtes.

Mai 2005 : ouverture du village de gîtes à la location.

Le Mas de la Barque devient, en ce début de troisième millénaire, un exemple de ce que peut  être l’écotourisme de demain, pour une clientèle ouverte à découvrir un milieu naturel exceptionnel, des traditions et une identité culturelle locale très forte.

L’équipe

Sandrine

Sandrine

Notre village de gîtes, situé dans la forêt domaniale du Mont-Lozère et au cœur du Parc National des Cévennes, vous permet de séjourner seul, en couple, en famille ou entre amis dans de très beaux hébergements.

Vous y découvrirez de très beaux paysages quelque soit la saison. Un enchantement !

Laurent

Laurent

Nous vous accueillons tout au long de l’année sur ce magnifique site.

Que ce soit pour des sorties VTT, VTT à assistance électrique, pédestres, ski de fond, ski de randonnée ou raquettes, nous serons vous conseiller.

Frédéric

Frédéric

Profitez d’un séjour au Mas de la Barque pour découvrir les merveilles que la nature vous offre, vous ne serez pas déçu.

Carine

Carine

Un séjour au Mas de la Barque, au cœur du Parc National des Cévennes, est l’occasion de faire un retour aux sources et de revenir à l’essentiel !

Nos partenaires

Parc national des Cévennes

Nous sommes au centre du Parc national des Cévennes.

Créé en 1970, le Parc national des Cévennes est l’un des dix parcs nationaux de France.
Ce joyau de nature se compose d’un cœur, espace remarquable, protégé et réglementé, et d’une aire d’adhésion, constituée des communes qui ont adhéré à la charte du Parc national et à ses valeurs.

Ce vaste territoire de moyenne montagne a été distingué par l’Unesco en tant que Réserve de biosphère, pour l’équilibre particulier entre l’homme et la nature, et en tant que Bien inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité pour les paysages culturels de l’agro-pastoralisme des Causses et des Cévennes.

Laissez-vous tenter par la destination Parc national des Cévennes !

En 2018, le Parc National des Cévennes présente sa candidature au prestigieux label « Réserve internationale du ciel étoilé ». Dans le prolongement ce cette action, le Mas de la Barque a procédé à l’extinction de certains éclairages à partir de minuit.

Cévennes écotourisme

Nous sommes membre de l’association Cévennes Écotourisme.
Cette association regroupe une centaine de structures touristiques engagées dans une démarche de progrès définie par la Charte Européenne du Tourisme Durable dans les Espaces Protégés.
Soucieux de préserver les richesses de notre patrimoine, nous nous investissons au quotidien pour l’écotourisme.

Les adhérents du réseau Cévennes écotourisme ont choisi de s’engager afin de réduire leurs impacts sur l’environnement et de contribuer au développement durable du territoire du Parc national des Cévennes.
Nous avons fait un pari, celui de vous faire découvrir et comprendre notre cadre de vie d’exception pour mieux le respecter et participer à sa préservation.
Nous avons recensé ici quelques exemples des pratiques engagées en matière d’écotourisme. Chacun avec ses moyens, avec son niveau de connaissance, son ingéniosité apporte un regard différent à l’activité touristique.

Maîtriser l’énergie

Sensibiliser les hôtes pour économiser l’énergie (éteindre les lumières, baisser le chauffage,…).
Montrer que l’on peut maîtriser l’énergie dans un cadre et des pratiques confortables.Nous avons choisi une électricité d’origine renouvelable.
Changer ses équipements traditionnels pour utiliser des énergies renouvelables (bois)
Isoler de façon efficace, cohérente et écologique.
Installer des ampoules basses consommations, des ampoules à leds, des minuteurs, chasser les veilles.
Avoir un électroménager peu énergétivore A+.

Préserver et valoriser le patrimoine architectural, naturel et culturel

Proposer des sentiers de découverte des patrimoines.
Permettre l’observation de la faune et de la flore.
Favoriser la compréhension des paysages façonnés par l’homme.
Faire partager l’histoire et la vie des habitants au passé comme au présent.
Inciter aux comportements responsables en milieu naturel.
Aménager et restaurer dans le respect de la tradition : artisans et matériaux locaux, savoir faire ancien : bâti en piere, toit en lauze, mobilier châtaignier et frêne…

Economiser l’eau

Expliquer à ses hôtes ou clients les enjeux liés à l’eau selon les différents lieux et les inciter à être économe.
Avoir des économiseurs d’eaux (robinetterie et toilette) et permettre l’expérimentation d’installations économes en eau.
Utiliser des produits d’entretien écologiques.

Pratiquer des achats responsables

Privilégier les produits locaux du terroir et limiter les produits nécessitant une importation lointaine : achats petits producteurs locaux, achats commerce de proximité.
Rénover avec des matériaux locaux et écologiques.

Gérer les déchets

Installer des lieux de tri des déchets pratiques et pédagogiques
Faciliter le tri des déchets pour tous.
Limiter les déchets : choix des emballages et du conditionnement, compostage…

Favoriser l’échange et la rencontre

Proposer un séjour à la carte et unique.
Proposer des visites chez des artisans, artistes, producteurs et éleveurs locaux.

S’abonner à la newsletter